avocat indemnisation accident marseille

Victimes protégées (cyclistes, piétons, passagers transportés...)

LE STATUT DES VICTIMES DITES "PRIVILEGIEES"

Selon la Loi Badinter, les piétons, les passagers transportés et les cyclistes sont considérés comme des « victimes privilégiées ».

Leurs préjudices sont indemnisés quasiment dans tous les cas en vertu du principe de la réparation intégrale.

Il existe également des victimes d’accident de vélo surprotégées tels que les enfants de moins de 16 ans, les personnes âgées de plus de 70 ans et les invalides d’au moins 80 %.

LES VICTIMES D'ACCIDENTS DE VELOS: CIBLES PRIVILEGIEES 

Le Cabinet CONSOLIN BURZIO s'est rendu compte que depuis de nombreuses années, les pratiquants de vélo sont directement exposés aux risques d’accident de la circulation ou victimes d'agression.

Mal aimés de la route comme de nombreux deux roues, les victimes d'accident de vélo sont très souvent mal indemnisées. Cela concerne l'indemnisation du préjudice corporel mais également la réparation de leur préjudice matériel.

En effet, il n’existe pas d’expert spécialisé afin d’évaluer correctement les dégâts matériels causés aux vélos.

La plupart des victimes cyclistes utilisent aujourd’hui du matériel haut de gamme et particulièrement onéreux.

Or, les experts sont mal informés sur le coût des matériaux utilisés et sous évaluent ainsi les dégâts matériels causés aux vélos, ce qui constitue pour les victimes d'accidents de vélo, un important préjudice.

L'expérience du Cabinet d'Avocats CONSOLIN BURZIO en la matière a permis de rétablir la « vérité » en expliquant à l’expert et au Tribunal, à l’aide de documentation appropriées, que le préjudice matériel du cycliste est souvent très important.

 




avocat protection victimes protégées

Actualités