avocat indemnisation accident marseille

Actualités

RSS

La Tierce Personne : véritable enjeu économique

Accident avocat indemnisation
La Tierce Personne : véritable enjeu économique

Comment peut on véritablement parler de réparation intégrale sans rétablir la victime dans sa dignité humaine ?


L'un de nos clients, âgé de 25 ans, a été victime d'un grave accident de la circulation. Alors qu'il marchait sur le bord de la chaussée, ce dernier a été fauché par un véhicule circulant à vive allure.

Ces faits ont entraîné un traumatisme grave avec une paraplégie immédiate. Après 5 années de procédure, le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains vient de rendre sa décision en date du 10 septembre 2014.  Le poste de préjudice relatif à la Tierce Personne fut âprement discuté.

Nous réclamions ici une somme de plus de 600.000 € à verser à la victime sous forme de rente. La compagnie d'assurance proposait quant à elle, le règlement d'une somme très inférieure aux besoins de la victime et aux diminutions de ses capacités, puisqu'elle prétendait régler une somme 295.107 €.

Le débat de ce poste de préjudice est particulièrement technique. Grâce à l'aide d'un ergothérapeute, nous avons pu démontrer quels étaient les vrais besoins de notre client. Sensible à notre argumentation et aux pièces produites à l'appui de celle-ci, le Tribunal a décidé d'allouer à la victime une somme de 494.405 €, plus conforme à la réparation des handicaps de notre client.  

Nous constatons donc ici, le véritable enjeu de ce poste de préjudice. S'il constitue pour la victime une reconnaissance de ses droits, il est vécu par l'assureur comme un véritable enjeu financier...  

« Retour





actualités protection victimes